Interprétation des heures cachées : le travail créatif de l’équipe de l’atelier Paul Hoffmann.

Thomas Goux, artiste plasticien, à l’initiative du projet, nous présente le concept des “heures cachées” :

Les heures cachées représentent la période, quant à la fin de la journée d’atelier, on a fini une tâche et il reste un peu de temps mais trop court pour entamer un autre chantier. L’idée a été de réfléchir à des petites créations, des objets, qui peuvent être élaborés par petites tranches en prenant une heure par-ci, une demi-heure par-là, et construire un langage formel que chacun peut s’approprier.

Le travail, s’il est créatif, a également une dimension écologique dans une démarche de recyclage en exploitant les chutes, les rebuts produits lors des fabrications de l’atelier.

Plusieurs thèmes ont été abordés lors de cette expérience créative.

La gourmandise par Léonie

D’une élégance à l’état brut, cette corbeille est composée d’un entrelacs de chutes de placage qui proviennent d’autres meubles réalisés à l’atelier.

Le recyclage par Mathieu

Un porte-bougies d’un style scandinave élégant, fourni avec ses bougies chauffe-plat, objet unique par la coupe et le veinage de l’essence du bois utilisé. Décliné en modèle 3 ou 4 bougies.

Avec les morceaux galbés qui restaient, une coupe à fruit, ou dans des proportions plus restreintes, un vide-poche, un plumier ou tout autre contenant selon l’imagination ou le besoin qu’il inspire…

Puis, dans sa forme élancée et calculée pour une bonne ergonomie, un outil tout à fait indispensable : le gratte-dos.

Un jeu épistolaire par Valentin

Un porte-lettres ludique avec les chutes de diverses essences de bois (Noyer, Tulipier de Virginie, Ebène vert, Zircote, …) qui créent un paysage grâce aux petites ailettes réversibles et amovibles qui coulissent sur le support rainuré. A noter que l’objet fonctionne très bien sans lettres.

Un mix de matières par Thomas

Un plateau aux lignes droites et couleurs contrastées mixant des essences de bois noble à de la résine d’un blanc immaculé.

Le must-have du breakfast par Paul

C’est le genre d’accessoires qui fait se dire mais comment ai-je pu m’en passer ? Pour les amateurs de pain grillé, cette pince permet de retirer le pain de mie sans se brûler les doigts. Grâce à son support assorti, elle est toujours à portée de main.

 

Tous ces objets, et d’autres à découvrir, sont en vente à l’atelier Paul Hoffmann.
À bientôt !